Penser l’accompagnement des acteurs dans un contexte de crise sanitaire

Malgré les difficultés que présente l’exercice (remobiliser les acteurs, rechercher des « bénéfices » à une situation avant tout extrêmement éprouvante pour chacun peut sembler décalé, alors que les atteintes à l’autodétermination et au pouvoir d’agir ont été importantes  …), une telle réflexion nous semble indispensable pour tenter de « transformer une difficulté en opportunité », de « donner du sens » à cette épreuve et de valoriser les pratiques et l’inventivité : comment, dans un contexte d’urgence et de contraintes multiples (y compris des demandes contradictoires), les professionnels et associations ont-ils pu maintenir leur préoccupation première d’améliorer l’accompagnement des personnes ? Quels enseignements en tirer ?

Retrouvez la présentation de notre réflexion sur les conséquences du COVID-19 et l’accompagnement des différents acteurs dans ce contexte. 

Retour à l’école

Ainsi qu’on pouvait l’envisager, le déconfinement suscite de nombreuses réactions, et la réouverture – très progressive et très inégale – des écoles provoque diverses émotions. Au regard des débats parfois vifs quant à la reprise de la scolarité, une adhérente de GEFCA, professeure des écoles, nous livre ses arguments en faveur de cette reprise.
Cette institution, qui nous rappelle l’importance de la devise de notre République en ces temps de perte de repères, peut contribuer à nous permettre, tout en intégrant le risque, de dépasser notre peur.

Coronavirus et sclérose en plaques

Ecole de la SEP de Lyon-Villeurbanne

Quels sont les risques vis-à-vis du COVID-19 concernant spécifiquement les personnes touchées par la SEP ?

  • COVISEP, une étude observationnelle française qui recueille les cas conjoints de SEP et de COVID 19, s’appuie sur plus de 250 cas à la fin avril, 310 en mi-mai. Les premiers résultats s’avèrent plutôt rassurants pour les personnes atteintes de la SEP qui ne présentent globalement par plus de risques que la population générale. Parmi les points d’attention, celui du traitement des poussées par corticoïdes, qui représente un facteur de risque de sévérité du COVID-19. Retrouvez les réponses issues de cette étude dans la foire aux questions du Réseau de soins Rhône-Alpes SEP notre partenaire.
  • Suivez en replay le webinar organisé par l’ARSEP , répondant aux principales questions à propos du COVID-19 et de la SEP, au regard des formes, des traitements, des poussées …
  • Accédez au replay du second webinaire du mardi 5 mai sur le déconfinement. 
  • 3ème webinar de l’ARSEP du lundi 18 mai accessible en replay « Après le 11 mai, où en sommes-nous ? ».

La vie confinée à la maison d’enfants

Depuis l’annonce des mesures de confinement liées à l’épidémie de coronavirus, le directeur d’une maison d’enfants à caractère social (MECS) nous livre par « épisodes » ses inquiétudes et son amertume …

Inquiétudes quant au casse-tête de l’organisation des ressources (matérielles et humaines) pour assurer le fonctionnement d’un accueil « suffisamment bon » des enfants placés …

Amertume vis-à-vis de la « cacophonie » des pouvoirs publics et le peu de considération pour le secteur de la protection de l’enfance. 

A l’Elysée

Julia Boivin, Consultante patiente experte, est adhérente et intervenante de GEFCA. Elle nous livre ses impressions sur sa visite à l’Elysée à l’occasion de cette 5ème Conférence nationale du handicap le 11 février 2020 et sur l’annonce des 12 engagements au bénéfice des personnes en situation de handicap.

L’avenir par le trou de la serrure

Laurent Courtot, adhérent de GEFCA, est formateur certifié, il travaille auprès de différents publics et dans diverses disciplines, et enseigne en particulier le Savoir-Être professionnel.
Ses convictions humanistes et sa nature résolument optimiste l’ont amené à intervenir dans un cadre aussi paradoxal que le milieu carcéral dont il nous parle dans ce texte rédigé pour GEFCA. Dans ce contexte de travail bouleversant, l’éthique de la relation lui apparaît un guide précieux pour exercer des missions indispensables mais souvent mises à mal …